12 septembre 2010

J'ai une super répartie

Pas plus tard qu'hier, tenez. Je me baladais sur le marché, découvrant avec fascination et étonnement que les tomates ne poussaient pas dans des barquettes ni les courgettes directement en rondelles dans des sacs congélation. Soudain, mon oeil fut attiré par un légume à la forme non identifiée, au dessus duquel je déchiffrai une indication : "aubergine". Tiens c'est marrant, comme la couleur de mon pull, je me suis dit, je savais pas qu'il en existait aussi un légume. J'ai trouvé que c'était assez exotique d'acheter un légume qui... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 18:36 - Commentaires [19] - Permalien [#]

10 septembre 2010

Premier coup de vieux (et pas le dernier)

Je lui ai mis son petit manteau, ajusté son petit sac sur le dos, et elle m'a parue bien grande. Je lui ai expliqué qu'on pouvait encore faire marche arrière, qu'il était pas trop tard, qu'on pouvait annuler la crèche, que j'arrêterai de travailler, et qu'on vivrait toutes les deux d'amour et de lait tiède.  Elle m'a regardée de ses grand yeux bleus, et elle s'est dirigée vers la porte d'un pas bancal mais décidé. Pour la retenir, j'ai bien pensé la remettre dans mon ventre, un jour ou deux, mais j'ai repensé à mon épisiotomie... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 11:14 - Commentaires [11] - Permalien [#]
07 septembre 2010

Faire-part

Oh la la je me sens toute chose depuis ce matin. Faut dire qu'en ce moment, les grandes nouvelles pleuvent : une amie qui se marrie, une autre qui est enceinte, et puis, dans ma boîte mail, ce petit mot d'une autre copine. Envoyé à 08h50 et lu quelques minutes après, les yeux encore embués de sommeil avant de l'être d'émotion.  Je me doutais que ça allait arriver un jour, bien sûr, elle nous en parlait souvent ! Mais avec son mec je les pensais pas tout à fait prêts. Ou alors elle l'était quand lui ne l'était plus, et... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 14:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 août 2010

Et sinon tes mycoses, ça va mieux ?

Dans la vie, il y a deux choses que j'aime par dessus tout. (Et là tu t'attends à ce que je te dise "ma fille" et que je te ponde un billet sur le bonheur d'être mère et l'émerveillement quotidien que ça procure. Mais non reviens, promis je t'en parlerai pas, il y aura même du sexe et des poils) C'est boire des cafés en terrasse et parler. (Ma fille aussi je l'aime hein, mais c'est un amour différent) Le problème, c'est que contrairement à ce qu'on pourrait croire, ces deux passions ne sont pas très compatibles. ... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 11:25 - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 août 2010

Révolution (ou pas) (lol)

Etre tendance, c'est un travail de chaque instant. Je veux dire, tu peux porter un pantalon carrot et un borsalino, voter à gauche, écouter du jazz manouche, être pour la réouverture des maisons closes et la dépénalisation du cannabis, adorer les macarons et le cinéma d'art et d'essai, et être totalement has been.  Si tu dis "Merki", par exemple. A une époque, celle du règne d'Elie Semoun et de l'avènement de Mikeline, grâce à ce mot, tu provoquais l'hilarité générale et les sourires complices de ceux qui se reconnaissaient... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 12:32 - Commentaires [15] - Permalien [#]
20 août 2010

Souviens-toi l'été dernier

Ce message s'adresse à celui d'entre vous qui a voulu pourrir mes vacances. Je sais, un mois sans moi, c'est long. Je sais, aux grand maux les grands moyens, et pour me faire revenir, tu étais prêt à tout. Mais quand même, si je peux me permettre, t'as poussé le bouchon un peu loin. Le coup du bruissement de feuilles suspect pendant qu'on prenait tranquillement l'apéro, c'était petit. Parce que tu ne le sais peut-être pas, mais 2 jours avant de partir, on avait appris dans les journaux qu'un homme venait de se faire couper... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 21:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 août 2010

Bis repetita (ou pas)

T’as sûrement déjà entendu que le meilleur moment dans l’amour, c’est quand on monte l’escalier. Bon, sauf si t’habites au rez de chaussée, que t’es cul de jatte, que tu vis au 18ème étage et que l’ascenseur est en panne, certes, commence pas à chipoter veux-tu. Imagine maintenant qu’en montant l’escalier pour faire l’amour, tu ne saches pas sur quoi tu vas tomber. Que ça sera peut être sur ton fantasme incarné, ou peut être sur ta tante, celle qui pique quand tu lui dis bonjour. Forcément, ça donne moins envie de les sauter... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 19:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 juillet 2010

To-do Liste

Aujourd'hui t'as pas 36 solutions si tu veux être girly. Tu dois adorer deux choses dans la vie : faire des listes et manger des macarons. Malheureusement pour Ladurée mais heureusement pour mon cul (soi dit en passant, le coup des grosses fesses de la dernière fois, c'était pas les miennes hein), les macarons, ce n'est pas ma cam. Par contre, je me rattrape en nombre de listes. Un jour, je te raconterai, peut-être, à quel point ça me change le quotidien. Mais mon quotidien d'aujourd'hui (T'aimes pas hein les expressions... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 16:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]
16 juillet 2010

What else ?

Dans mon boulot (comme dans tout) (et que ça soit clair, je déteste enfoncer des portes ouvertes), il y a des avantages et des inconvénients.  Les inconvénients, c'est par exemple qu'il faut coucher pour réussir, courir après ses employeurs pour être payés, tout en leur léchant un peu les couilles dans l'espoir qu'ils te rayent pas définitivement de leur liste de pigistes. Et si tu as déjà essayé, tu le sais, courir tout en léchant des couilles on a jamais rien fait de plus casse-gueule. Les avantages, c'est par... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 11:05 - Commentaires [9] - Permalien [#]
09 juillet 2010

Serial killeuse

J'avais été patiente, pourtant. Je lui avais laissé quelques jours pour se calmer, en espérant qu'il fasse marche arrière. Qu'il comprenne qu'il était encore temps pour lui de se faire oublier.  J'avais même usé de tous les stratagèmes. La douceur, d'abord, pour tenter de l'amadouer. La menace, aussi. L'indifférence, même, feignant de ne pas le voir, et ignorant ses provocations quand mon regard croisait malencontreusement le sien.  Mais ce matin-là, tout a basculé. J'étais pourtant sure de ne jamais en venir aux mains... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 14:19 - Commentaires [7] - Permalien [#]