05 juillet 2010

Girl Power

Bon les amis l'heure est grave. Dans L'amour est dans le pré, il y a Philippe qui vient de virer Monica parce qu'elle avait traité Margarida de grognasse, alors que Monica se rappelle pas avoir dit ça. Et le pire dans tout ça c'est qu'entre temps Margarida est partie faire un tour, qu'elle est pas encore au courant que Monica est partie et que peut être dans quelques instants, Philippe aura que ses chèvres pour le consoler.  Là c'est la pub, alors dans ma grande bonté et de mes doigts moites et tremblants, je prends quand même... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 22:11 - Commentaires [13] - Permalien [#]

18 juin 2010

One year, some holidays (ou comment l'anglais permet de donner l'air mystérieux à un titre incohérent et sans intérêt)

Il y a 14 jours jour pour jour, ma fille a eu un an jour pour jour. (c'est te dire si je suis ponctuelle) Le 4 juin dernier donc, je m'étais un peu foutu la pression pour que ce jour-là, elle s'en rappelle toute sa vie.  Puis après je me suis souvenue que la nature était bien faite et qu'on n'avait pas de souvenirs avant l'âge de 3 ans. Ce qui me laisse précisément 2 ans moins 14 jours pour imaginer le scénario bien ficelé de son "anniversaire-de-rêve-je m'étais-quand-même-pas-foutu-de-toi-ma-chérie". Pour l'instant, j'ai déjà... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 11:25 - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 mai 2010

Bacar-dilemne (dommage que j'aime pas le whisky, ça aurait presque pu faire un bon jeu de mot)

*** EDIT : ce billet a été rédigé hier soir, mais Canalblog me censurait et me refusait la connexion. Ca t'a l'air de rien, comme ça, cette précision, mais je t'assure que c'est important. Lis, tu vas voir. *** J'ai deux fâcheuses manies.  La première, c'est de systématiquement me demander si ce que je fais (ou pas) et que je pense (ou pas) est "normal" et "légitime". Bon, pas quand je vais chercher mon courrier hein. Sauf si j'y vais en palmes à 3 heures du matin, mais c'est assez rare.   La deuxième, c'est de... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 09:48 - Commentaires [13] - Permalien [#]
19 mai 2010

Il y a que les cons (et les victimes) qui changent pas d'avis

***EDIT (oui, aujourd'hui j'adore les edits) Je viens de m'apercevoir, 9 jours après, que mon titre ne voulait rien dire et qu'au contraire, les victimes changeaient d'avis. Merci à tous ceux qui ne me l'ont pas indiqué (c'est à dire tous), m'épargnant ainsi une terrible humiliation publique.*** Il fut un temps où j'avais des principes. Comme par exemple : "Les personnes âgées sont des créatures fragiles à qui il convient de tout passer (surtout le fait qu'elles aillent faire leurs courses aux périodes de pointe, manquerait plus... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 21:19 - Commentaires [12] - Permalien [#]
13 mai 2010

Le charme, ça s'explique pas (parfois)

Je suis persuadée qu'il y a des jours, plus que d'autres, où on est bourré de charme.  C'est comme la trique la mauvaise haleine le moral, il y a des matins avec, et des matins sans.  Ce matin-là, c'était un matin avec.  Je dis pas ça pour me la péter, hein, il n'y avait qu'à voir les regards qu'on me lançait, alors que je m'apprêtais à aller boire mon café.  Non, je le dis sans vanité déplacée, il y a des jours, plus que d'autres, où on est bourré de charme. Il faut dire que j'avais un atout de taille. Un... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 14:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]
06 mai 2010

Vos réponses : mon bilan

Faisant suite à l'aide précieuse que vous m'avez apportée, je conclus que... 1/ Avoir un blog, c'est bien.  Ca faisait longtemps que je cherchais l'idée à la con, genre le fil à couper le beurre ou le taille-crayon (mais ceux-là ils étaient déjà pris) pour gagner de l'argent sans rien foutre. J'avais la solution sous la main, ou plutôt sous les mains. Je sais désormais que grâce à vous, je peux m'en mettre plein les poches sans en ramer une. Et que le presque anonymat a l'avantage de me protéger de toute demande de... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 14:11 - Commentaires [17] - Permalien [#]

29 avril 2010

Ceci est le SOS d'une gonzesse en détresse

Putain ça craint. J'ai 15 jours de retard...   Dans mon taf, je veux dire. (On a dû perdre ma mère entre temps, au moins je sais comment faire la prochaine fois que je veux parler sexe, drogue ou rappels d'impayés) Mon appartement est à la limite de l'insalubrité, il faudrait pas qu'une employée de la DDASS ait l'idée de sonner chez moi pour me demander du sel. De toute façon, j'en ai plus. Pas plus que du linge propre ou du PQ. Je suis donc obligée d'utiliser mes draps. Pour me sécher, entendons-nous bien. Je pars en... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 10:20 - Commentaires [30] - Permalien [#]
21 avril 2010

Des limites de mon dévouement

Hier, je faisais mes courses au Franprix (oui, tout à fait, on fait ses courses au Franprix et ses commissions chez Monoprix Gourmet). Et alors que j'étais au rayon PQ, des hurlements m'ont tirée de mes rêveries. Des hurlements déchirants de bébé, ponctués par ceux de celle que je supposais être sa génitrice.  Le bébé faisait : "MuaaaaaaarrrrrrrrrgagariiiiiiibaaAaaaaAAaaaaah" (Déchirants, je vous dis) La mère faisait : "Mais tu vas la fermer ta gueule ? Tu me pètes les couilles !" Jusqu'ici, tout va bien, on est au Franprix... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 09:54 - Commentaires [12] - Permalien [#]
19 avril 2010

Fumer tue (toute dignité)

Si vous avez le teint éclatant, le cheveu léger, la dent blanche, l'haleine fraîche et la vie devant vous, retournez donc gambader dans les champs et chanter votre bonheur, ce billet ne vous concerne pas.  Si vous avez le teint gris, le cheveu terne, l'haleine chargée et le cancer somnolent, ne partez pas. De toute façon, vue la description, vous n'avez probablement pas grand chose d'autre à faire.  C'est bon ?  Ah.  On est bien entre moches fumeurs.  Pas que je les aime pas, les autres, mais il y a des... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 17:12 - Commentaires [15] - Permalien [#]
16 avril 2010

Les histoires les plus longues ne sont pas forcément les meilleures

Le coup de foudre peut frapper n’importe quoi. Même à 14h12, en mangeant une boîte de sardines devant Jean-Luc Delarue. Ce mec-là, il faisait tâche dans le décor des invités. Enfin, belle tâche quoi. Le genre de tâche qui ne porte pas de chemise brillante, ni de gourmette en or, qui dit « la sœur de » et connaît le subjonctif, Le genre de mec qui n’a rien à foutre sur le plateau à Jean-Luc, quoi.  Le sujet, c’était « Entre eux c’était pourtant mal parti… ». Et il a parlé d’une nana qu’il avait rencontré... [Lire la suite]
Posté par Kmille80 à 23:02 - Commentaires [9] - Permalien [#]